Du 12/01 au 08/02 les SOLDES sont là !  
Et en plus
rayon Déstockage articles dès 1€ !

  • Temps de lecture:4 mn.s de lecture
  • Catégorie de la publication:Écologie
  • Auteur de la publication:

Connaissez-vous le cuir végan ? Savez-vous comment il est fabriqué et avec quels matériaux ? LprR a étudié le sujet pour vous et vous dit tout !

Le cuir animal

Symbole cuir

Le cuir animal est fabriqué depuis des milliers d’années. Depuis plusieurs années de nombreuses voix s’élèvent contre la production du cuir animal pour des raisons éthiques. Les opposants estiment que porter du cuir c’est cautionner l’élevage de masse, les conditions d’élevage ainsi que les dommages environnementaux.

C’est pour cela que de nouvelles formes de « cuir » se développent de plus en plus !

Le cuir végan

Le cuir vegan est souvent assimilé au cuir végétal mais pas totalement. Le cuir végan est composé de deux “catégories” : le cuir synthétique et le cuir végétal.

Il faut donc bien faire la différence !

Le cuir synthétique

En effet depuis plusieurs années, différentes formes d’alternatives au cuir se sont développées à partir de matières synthétiques recyclées comme le Skaï, le Lorica, le Clarino.

  • Le skaï est une marque déposée depuis les années 1960 par un groupe industriel allemand. Il est fabriqué avec du plastifiant à base de pétrole, du vinyle en poudre et du colorant.
  • Le clarino est une marque japonaise. Il est fabriqué à partir d’un tissu non tissé composé de fibres synthétiques spéciales qui sont entrelacées en trois dimensions.

Ces matières synthétiques permettent de ne pas porter atteinte à l’éthique animale, mais leur fabrication implique de nombreux produits chimiques toxiques et néfastes pour l’environnement.

cuir synthétique

Le cuir végétal

Côté végétal, on va retrouver du cuir de raisin, du cuir d’ananas (le Pinatex vu dans l’article Les matières du futur ), le Muskin, l’Apple Skin ou encore le liège !

  • Le raisin

Fabriqué à partir des déchets de raisin, soit « le marc de raisin » comme disent les professionnels. Ce sont les pellicules ou la peau des raisins, les tiges ou encore les pépins qui constituent le cuir.

Grappes de raisins
  • Le cuir de champignon

L’idée est de fabriquer du cuir à base de mycélium qui est l’appareil végétatif des champignons. Le mycélium c’est l’ensemble des filaments de champignon, ils sont généralement dans le sol.
Côté fabrication, le processus consiste à faire pousser le mycélium dans du substrat à base de déchets organiques. Contenu dans un moule, cette matière fongique se densifie alors en un réseau de fibres. À la fin du processus, le produit est séché puis passé au four pour tuer tous les organismes.
Pour les chercheurs, cette matière naturelle pourrait en effet permettre de surmonter les défis éthiques et environnementaux.

champignons
  • L’Apple Skin

Cette matière est faite à partir de déchets de pommes qui sont broyés, séchés puis transformés en poudre. Et enfin, ils sont mixés avec du polyuréthane, qui est une matière synthétique limitant son impact sur l’environnement. Cette variante traditionnelle du cuir végétal est un tissu résistant, flexible et durable tout en ayant les mêmes propriétés que le cuir animal.
En Italie cette matière à été brevetée par les industries qui fabriquent des produits à base de pomme. Les déchets sont donc maintenant convertis en un matériau extrêmement résistant.

pomme
  • Le pinatex

Le pinatex est fabriqué à partir de la fibre de feuille d’ananas.

Cette matière a permis de remplacer le cuir dans des chaussures ou pour certains accessoires. C’est une fibre qui est plutôt résistante.

Nous vous invitons à lire l’article sur les fibres du futur : https://lprr.fr/les-fibres-textiles-du-futur/

ananas
  • Le liège

Fabriqué à partir de l’écorce du chêne liège. L’arbre n’a pas besoin d’être coupé pour que l’on obtienne le liège, il suffit de couper l’écorce tous les 10 ans. Elle se régénère par elle-même.

écorce-arbre-chêne-liège

Maintenant vous savez tout sur le cuir végan ! Serez-vous prêt à passer le cap ?

Partager