Du 12/01 au 08/02 les SOLDES sont là !  
Et en plus
rayon Déstockage articles dès 1€ !

  • Temps de lecture:3 mn.s de lecture
  • Catégorie de la publication:Mode et conseils
  • Auteur de la publication:

Fast fashion / slow fashion

« Quand le puits est à sec, on sait le prix de l’eau. » Proverbe français

La consommation d’eau est un sujet très répandu. En effet nous en consommons beaucoup au quotidien en tant que particulier, que ce soit pour la douche, la vaisselle, …

Mais les entreprises aussi consomment énormément d’eau dû au grand nombre de procédés industriels notamment dans l’industrie du textile. C’est pour cela que l’eau est devenue un enjeu environnemental et économique notamment pour les entreprises mais aussi pour nous, les particuliers.

L’industrie du textile

L’industrie de la mode est le 3ème consommateur d’eau dans le monde et en plus de la consommation d’eau, l’industrie de la mode pollue avec de nombreux traitements pour les habits mais aussi à cause du transport.

70 % des textiles achetés en Europe proviennent de l’autre bout du monde, transportés en avion ou en bateau.

Il y a une consommation d’eau importante pour le coton notamment avec la phase d’ennoblissement qui est la finition du textile soit la teinture et le lavage.

Chaque année c’est 624 000 tonnes de textiles, habillement, linge de maison et chaussures qui sont mis sur le marché, soit environ 2,6 milliards d’articles.

Sur ces 624 000 tonnes d’articles seulement 239 000 tonnes ont été collectées et triées en 2018 dont 60 % ont été réutilisés et 40 % détruits ou transformés en chiffons.

Nous, particuliers …

Bien choisir la matière pour diminuer la sur-consommation

Existe-il des fibres moins polluantes?

Un tee-shirt de 250g a besoin de 2 500 litres d’eau pour être produit !

– 63 % des fibres sont chimiques comme le polyester ou l’acrylique

Avantages : résistant et séchage rapide

Inconvénient :absorbe les odeurs à base de produit toxique

– Contre 26 % des fibres naturelles comme la laine, la soie et le lin.

Avantages : naturel et confortable

Inconvénient : boulochage

Bien entretenir

L’entretien de nos vêtements synthétiques en machine relâche autour de 500 000 tonnes de microplastiques soit ce qui équivaut à 50 milliards de bouteilles en plastique dans l’océan.

Il est important de bien choisir sa lessive, en effet, les produits que l’on utilise pour laver le linge restent présents dans les fibres des tissus malgré les rinçages et sont ensuite parfois directement en contact avec notre peau.

C’est pour cela que l’équipe LprR s’est rapidement adapté à la lessive écologique.

Les avantages d’une lessive écologique ?

Il y a des ingrédients plus naturels donc moins polluants lors de la production et de l’utilisation. De plus elle permet de limiter les risques d’allergies.

« slow fashion » La mode conçue pour durer qualitativement et non quantitativement

La slow fashion s’inscrit dans un nouveau courant de mode de vie la slow life qui a pour objectif de ralentir en général.

Le secteur du textile perd de la vitesse depuis ces dernières années.

Les Français achètent moins de vêtements.

Pour 60 % d’entre eux la cause est budgétaire et pour 40 % c’est pour être plus responsable.

Soyez le parfait « slow consumer » ! Revendez, réparez, louez ou chinez !

Car ne l’oubliez pas :

« Rien ne se perd tout se transforme »

 

 

Sources :

https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/industrie-textile-pollution-et-gaspillage-a-tous-les-etages-73282/

https://akashaboutique.com/matieres-textiles-impact-environnement-consommation-ethique/

https://www.novethic.fr/actualite/social/consommation/isr-rse/deconsommation-les-francais-achetent-de-moins-en-moins-de-vetements-neufs-146695.html

https://textileaddict.me/slow-fashion-facon-de-consommer-mode/

Partager