• Temps de lecture :9 min(s) de lecture
  • Post category:Mode et conseils
  • Auteur/autrice de la publication :

Découvrez sans plus attendre tout ce qui fait le charme et l'histoire du style oversize !

L'origine du terme "oversize"

Si bon nombre d’entre vous doivent d’ores et déjà connaître la signification du terme “oversize”, chez LprR, on se dit qu’une p’tite piqûre de rappel n’est jamais de trop ! Et puis pour ceux qui ne savent pas encore ce que cela caractérise, on vous invite à lire la suite attentivement…

Le terme provient initialement du mot “oversized“, en anglais, qui signifie littéralement “surdimensionné”. Restitué dans son contexte vestimentaire, le style oversize renvoie à une façon de s’habiller plutôt ample, qui recouvre et dissimule partiellement le corps de celui qui l’adopte, au-delà de sa taille habituelle. Un autre terme emprunté à l’anglais, parfois employé afin d’expliciter ce style, est celui de loose.

Les racines militantes du style oversize

Il est essentiel de replacer dans son contexte historique initial la mode de l’oversize, pour mieux comprendre le poids que ce style vestimentaire, apparu en Occident, constituait il y a un siècle de cela.

Ce dernier a en effet émergé en Amérique du Nord, au beau milieu des années 20 (les fameuses Roaring Twenties), époque durant laquelle les femmes venaient tout juste de connaitre un soupçon d’émancipation (le droit de vote leur ayant été accordé en 1918 et 1920, respectivement, au Canada et aux Etats-Unis).

L'amplitude des tenues : symbole de liberté de la femme

Cette liberté récemment acquise s’est en effet directement retranscrite au travers des tenues. Le style vestimentaire des femmes a évolué conjointement avec la nouvelle considération que la société s’est mise à leur porter, si bien que les tenues austères et typiques des générations précédentes (telles que les robes-corsets) sont tombées en désuétude au profit d’un habillement globalement plus ample, plus excentré de ce que tout le monde connaissait de la traditionnelle figure féminine américaine.

C’est Coco Channel qui saute à l’époque sur l’occasion pour proposer sa pièce phare, la “robe clapet”, qui s’éloigne alors radicalement des tenues anciennement plus délicates et moulantes portées par nos brand new citoyennes.

Une mode à l'ample...ur grandissante au fil des décennies !

C’est toujours dans cette dynamique que se poursuit l’ascension du style oversize. Initialement réservées aux classes relativement aisées et bourgeoises, les tenues oversize vont très vite devenir plus accessibles à d’autres sphères de la population, toujours principalement féminines, et ce, pour une raison bien particulière. En effet, ayant à cœur leurs convictions féministes, les femmes de l’époque revendiquaient un affranchissement quasi total des standards féminins, et entre autres, des codes vestimentaires genrés de manière très binaire (en effet, même si la fameuse robe Coco Channel était plus ample, elle restait une robe, l’habit typique et presque unique de la femme, à l’exception du couple chemisier-jupe…).

Pour contrer ce que voulait la coutume – et la société -, elles se sont donc mises à arborer des habits habituellement portés par les hommes, à une époque où elles gagnaient de plus en plus de place et de présence au sein d’espaces et lieux qui leur étaient, jusque là, clos, initialement destinés de manière presque exclusive à la gente masculine. Diane Keaton, icône cinématographique incarnant Annie Hall sur le grand écran, en est la figure emblématique de l’époque: cravate, blazer, chemise à manches longues et pantalon large, tout y est !

L’oversize reste donc, à la fin des Trente Glorieuses, synonyme de liberté et ne saurait être totalement dissous de ses ambitions politiques et revendicatrices originelles.

L'oversize : un style populaire aujourd'hui ancré dans une culture mainstream

Une décennie plus tard, le style oversize renait de manière bien plus populaire et se met à toucher les masses : il semble aller de pair avec un style vestimentaire streetwear (désignant littéralement les vêtements que l’on porte dans la rue), alors très en vogue au cœur des années 80.

C’est ainsi qu’apparaissent les fameux baggys, ces jeans et pantalons larges qui s’affaissent en dessous des genoux, abondamment portés d’ailleurs par des artistes rap et hip-hop, sur scène ou dans les clips musicaux. On retrouve également l’oversize avec l’émergence du célèbre hoodie, sweatshirt à capuches très ample comportant des fils élastiques; les t-shirts et survêtements plus longs que de raison sont également de sortie et constituent des tendances à eux-seuls, empruntés au style vestimentaire loose et décontracté de l’amateur – plus ou moins confirmé – de skateboard des années 90.

Après un usage alors très populaire, le vêtement oversize est devenu – ou est plutôt redevenu – l’appât du monde de la mode, avec pour visée principale la volonté d’aller au-delà des limites – littéralement, au-delà des extrémités du corps, en dissimulant de manière presque mystérieuse, une silhouette alors bien moins définie et presque floue, sous de très larges vêtements.

Aujourd’hui, s’habiller oversize est toujours aussi tendance et le hoodie, évoqué plus tôt, constitue une des pièces les plus anodines de nos gardes-robes, et ce, en dépit du genre auquel on s’identifie. On s’en aperçoit notamment au travers de célébrités et personnalités publiques adulées des jeunes, telles que la chanteuse américaine Ariana Grande, qui arbore très fréquemment la fameuse robe-sweat-shirt ou encore nombreux influenceurs en vogue qui n’hésitent pas à porter multiples chemises et t-shirts amples aux influences vintage et rétro.

Les conseils de LprR pour une tenue oversize au style imparable !

Mais alors, comment se constituer sa tenue oversize idéale ? Chez LprR, on a quelques conseils à vous donner !

Ce qu’il faut s’avoir tout d’abord, c’est que malgré son caractère décontracté semblant presque négligé, l’oversize n’échappe pas à la règle fatidique suivante : le besoin d’harmonie. En effet, il est important de savoir trouver le juste équilibre entre une pièce relativement ample et une autre plutôt ajustée, le but n’étant pas d’apparaître comme noyé sous ses vêtements !

Pour ce faire, il est nécessaire de jouer sur les volumes de manières assez minutieuse. Si vous optez pour un pantalon large, tel un jeans boyfriend ou pattes d’elph’ plutôt échancré, vous pouvez aisément contrebalancer la tenue à l’aide d’un haut  plus cintré. Il en va de même si vous arborez un haut ou un manteau plutôt ample: privilégiez dans ce cas un bas relativement ajusté afin de structurer votre tenue, et par conséquent, votre allure de manière générale. Ainsi, une robe cintrée ira de pair avec un large gilet et un t-shirt ample se conjuguera parfaitement avec un jeans près-du-corps dans lequel il est possible de le rentrer afin de le laisser retomber…

Nos recommandations

Si vous êtes grand et élancé, vous n’aurez pas de problème à vous confectionner une tenue oversize digne de ce nom ! Si vous êtes cependant d’une taille relativement petite, nous vous conseillons de miser davantage sur des pièces larges que longues, qui risqueraient de vous tasser voire même de vous effacer totalement sous vos vêtements.

Nous vous dissuadons alors d’opter pour une tenue full oversize, sauf si vous parvenez à délimiter de manière très visible les parties inférieure et supérieure de votre corps – à l’aide d’une ceinture à la taille par exemple. Aussi, nous vous invitons à limiter le nombre de couleurs de votre tenue tout en les privilégiant sobres et douces (telles les fameuses couleurs pastels très en vogue pour cet été), le fait de les choisir trop vives risquant de rendre trop complexe une tenue l’étant déjà au départ.

Enfin, nous vous suggérons de veiller à sélectionner des vêtements directement créés avec l’effet oversize. Bien que le fait de choisir un vêtement d’une taille deux ou trois fois supérieure à la votre puisse parfois faire l’affaire, l’industrie textile et la mode s’étant adaptées, les articles oversize sont très souvent confectionnés tels quels: il est alors plus simple de se les procurer ainsi ! Le rendu reste incertain lorsqu’on prend un sweat XXL tout en portant du M au départ… C’est une technique à laquelle vous pouvez avoir recours, mais judicieusement, et avec parcimonie !

N'attendez plus et adoptez vous aussi le style oversize, pour un look tendance et décontracté !

Partager