• Temps de lecture :11 min(s) de lecture
  • Post category:Écologie
  • Auteur/autrice de la publication :

LprR vous dit tout sur les fibres du futur

De nos jours, les fibres synthétiques comme le polyester, le polyamide, l’acrylique, le polyuréthane ou encore tellement d’autres, sont énormément utilisées pour effectuer des habits peu coûteux. Leur production représente environ 80 % du marché ! C’est pour cela qu’il devient urgent que les industries du textile s’adaptent à l’évolution des matières ! Dont les matières dites futures !

L'évolution de la production mondiale de laine, de coton et de fibres synthétiques selon CIFRS de 1960 à 2019

Evolution de la production modiale de laine, de coton et de fibres synthétiques
La production de fibres synthétiques a été multipliée par 4 en 25 ans

Selon une autre étude, Statista nous informe que le volume de la production mondiale de fibres textiles et synthétiques de 1975 à 2017 est de 23,94 millions de tonnes.

  • En 1975 c’était 23 940 tonnes de production globale dont 10 640 tonnes de textiles à fibre chimique.

  • En 2017 c’était 98 500 tonnes de production globale dont 71 600 tonnes chimiques.

C’est énorme non ? D’où l’importance de moins consommer et de privilégier le seconde main !

Et si on passait aux fibres du futur ?

Commençons avec la fibre de lait qui, pour fabriquer des vêtements, ne nécessite que 2 litres d’eau par kilo de matière contre 10 000 litres pour le coton. Et en plus c’est un textile doux comme de la soie !

lait

La fibre de feuille d’ananas utilisée notamment comme « cuir végétal » est une matière textile appelée “Pinatex”. Cette matière a permis de remplacer le cuir dans des chaussures ou certains accessoires. C’est une fibre qui est plutôt résistante.

ananas

La fibre d’Eucalyptus est une matière appelée Lyocell ou Tencel qui est une fibre artificielle 100% cellulosique grâce à la pulpe d’eucalyptus. Cette fibre permet d’avoir un tissu résistant, respirant et biodégradable.

feuille d'eucalyptus

La fibre d’algue permet d’avoir un tissu très doux, on le nomme le SeaCell, elle est fabriquée à partir d’algues et de cellulose, les algues séchées sont broyées et uniformément introduites dans la fibre de cellulose. Cette matière a l’avantage de ne pas se froisser et d’être respirante.

algues

La fibre de coco est reconnue pour donner un tissu antibactérien. Les fibres sont extraites des coques rejetées après extraction de la pulpe puis sont filées et mélangées à du coton. Cette fibre a l’avantage d’être biodégradable et très légère.

noix de coco

La fibre de lotus est une fibre très rare et exclusive, plus précieuse que la soie. Les vêtements qui sont fabriqués avec cette fibre sont donc très luxueux. La fibre provient des tiges des fleurs de lotus. Le dernier endroit qui sait filer cette fibre est au lac Inlé en Birmanie. Cette fibre a l’avantage d’être comparable au lin.

lotus

Le chanvre bio est une matière qui contient des fibres pures et naturelles. Très facile à cultiver la production de chanvre a peu d’impact sur l’environnement ! En effet la plante a besoin de peu d’eau et d’aucun produit chimique. Le chanvre reste une matière chère en raison de son filage difficile. Cette matière a l’avantage d’être très résistante et peut-être portée en été comme en hiver.

pousse de chanvre

La fibre Ingeo est issue de sucre de maïs. Il y a plusieurs procédés afin d’obtenir la fibre : fermentation, distillation et la polymérisation. Cette fibre est biodégradable et respectueuse de l’environnement. Cette fibre a l’avantage d’être antiacarienne, hypoallergénique, absorbante et résistante.

plant de mais

La fibre d’ortie était utilisée au Moyen-Âge pour fabriquer des cordes et des toiles d’excellente qualité. Aujourd’hui cette fibre est très peu utilisée par rapport aux autres matières végétales. Cette fibre est biodégradable et très isolante.

ortie

Cet article vous a plu ? Notre équipe a pris plaisir à le rédiger et à découvrir tous ces nouveaux textiles au fil des recherches. Nous ne connaissions pas la plupart de ces fibres textiles, cet article nous a appris beaucoup de choses ! On espère qu’il en est de même pour vous.

Retrouvez d’autres articles sur notre p’tit blog

Partager